Initiation à la sodomie

0
38

Mon article d’aujourd’hui se tourne vers les personnes curieuses de la sodomie, envieuses de découvrir de nouveaux plaisirs, mais appréhendant la douleur éventuelle et les préjugés.

Comment sauter le pas pour rendre ce cadeau non seulement supportable mais agréable et unique ?
Comment faire de cette première fois une expérience de sexe anale inoubliable ?

Sachez que 30 % des femmes et 50% des hommes pratiquent la sodomie régulièrement – ce qui implique qu’ils doivent y trouver un certain plaisir.

Tout est dans les préliminaires

Pour que la sodomie se passe bien, les maîtres mots sont le lâcher-prise et la relaxation. Quoi de mieux qu’un petit massage pour se mettre en condition avant de passer aux choses sérieuses.

Je vous conseille de bien faire durer les préliminaires afin de détendre votre partenaire, pourquoi pas un bon cunnilingus pour faire monter son désir.

Tous les moyens sont bons, mais tournez un peu autour du pot pour ne pas l’affoler et ne pas lui paraître pressé.

Tout est dans les mots

La communication est très importante car pour une femme, la sodomie est un don total de soi envers son partenaire. C’est un cadeau qu’elle lui fait, donc soyez doux et parlez-lui de ce que vous avez envie de lui faire.

Monsieur, si c’est votre première fois aussi, je vous donne 3 conseils : du lubrifiant, du lubrifiant et du lubrifiant.

L’anus est une zone qui ne se détend pas en fonction de l’excitation et quand on débute, il est préférable d’utiliser du lubrifiant (ou de la salive) pour aider à glisser et limiter la douleur.

Tout est dans la douceur

Oublions ces films X où les femmes se font sodomiser sans aucun préliminaire et sans crier gare. Nous sommes dans la vraie vie, et pour pouvoir y trouver du plaisir, il faut prendre son temps : des caresses avec la langue ou les doigts, pour se préparer à cette nouvelle sensation.

Pour commencer, je vous recommande l’utilisation d’un petit plug ou d’un petit gode.

Il n’y a rien de pire que de précipiter les choses car vous risqueriez de faire mal à votre partenaire et/ou de la bloquer par rapport à la sodomie.

Ensuite, tout est une question de feeling. Commencez par des doux va-et-viens et voyez comment réagit votre partenaire et ensuite, amusez-vous. Il faut tester pour se faire une idée !

Moi, personnellement, la première fois a été magique !

Attention les jeunes filles si vous lisez ce blog prenez bien le temps d’y réfléchir et surtout d’avoir 18 ans 🙂

Et vous, votre première fois en sodomie, c’était comment ?

Articles Coquins Intéressants :

 

[Total : 2    Moyenne : 4.5/5]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrez votre nom