Top 5 des préjugés sur le libertinage

0
86
les-prejuges-sur-le-libertinage

Il y a beaucoup d’idées préconçues  et de préjugés sur le libertinage. Outre le fait que le libertinage reste mystérieux et méconnu , vous loupez peut être l’occasion de vous épanouir sexuellement en découvrant de nouvelles choses. Comme il est important de comprendre avant de juger, voyons ensemble les préjugés et les freins que vous rencontrez pour découvrir le libertinage pour peut être vous donner envie d’en découvrir plus !

Préjugé #1 : Le libertinage est synonyme d’infidélité

 

Nous avons déjà fait tout un article sur le libertinage et l’infidélité que je vous invite à découvrir. Les libertins savent très bien faire la différence entre les plaisirs charnel et l’amour. L’important dans le couple est la communication que ce soit un couple libertin ou pas et il n’est pas question de faire des choses dont on n’ait pas envie. Sans partir dans des grands débats, l’infidélité commence là où la confiance s’arrête.

Dans un couple libertin, le libertinage est une dynamique de couple. Les libertins sortent ou reçoivent chez eux. Ils ne cachent rien. S’étant mis d’accord auparavant sur les limites que chacun ne souhaite dépasser, parler de fidélité n’est plus pertinent.

S’il pouvait y avoir autant d’ouverture d’esprit et de communication dans un couple qu’on appelle traditionnel,

je suis convaincu que les séparations seraient moins nombreuses.

Généralement les libertins explorent leur sexualité et l’assument et surtout ont tout ce dont ils ont besoin chez eux donc pourquoi chercher ailleurs ? Les personnes infidèles sont des personnes à qui il manque quelque chose dans leur vie sexuelle ce qui n’est pas le cas des libertins.

Préjugé #2 : Tous les libertins sont bisexuels

 

Comme on a souvent tendance à marginaliser ce qu’on ne connaît pas et surtout des choses qui restent mystérieuse, cela fait partie des légendes du libertinage. (Et des fantasmes aussi?) Le libertinage est une curiosité pour bon nombre de personnes qui ne savent pas où se renseigner, qui ont des préjugés ou qui croient à des mythes.

A la même manière que tous les coiffeurs ne sont pas homosexuels, tous les libertins ne sont pas bisexuels. L’un n’exclut pas l’autre, bien entendu. Mais il y a des personnes bisexuelles qui ne sont pas libertines également.

A chacun de se définir comme il le souhaite et comme il l’entend.

Le libertinage est bien plus qu’une orientation sexuelle, c’est un mode de vie qui comprend tout un éventail de pratiques et de modes, dans la limite de ce que les personnes souhaitent. Il n’y a pas de limites à la fantaisie tant que la base du respect est là.

Préjugé #3 : Le libertinage et le SM, c’est la même chose

 

Évidemment quand on ne connaît pas, on associe souvent ces deux choses. Mais le SM n’est qu’une pratique parmi d’autres, et pas forcément limitée au libertinage.

Le libertinage ce ne sont pas que des chaînes et des croix de saint André. D’ailleurs, quand on regarde la place consacrée au SM dans les clubs libertins, ce n’est guère que 5%.

La plus grande partie est douceur, sensualité et pluralisme. Ne laissons pas les préjugés sur le libertinage nous fermer les portes de la découverte et du plaisir.

Préjugé #4 : Le libertinage est une jungle sans aucune règle

 

Il faut savoir que dans la majorité des couples que j’ai rencontré dont le mien, le libertinage est initié par les femmes. Il faut aussi savoir quand dans ce milieu c’est la femme qui décide et qui a le dernier mot. Tout est possible rien n’est obligatoire.

Vous pouvez même changer d’avis en court de route, personne ne vous en voudra. Et les couples libertins sont suffisamment respectueux que les désirs des uns et des autres passent avant les leurs.

Et un refus est un refus – il n’y a pas de négociation comme on peut en voir dans la vie courante. Un « non » est un « non », pas un « peut-être ». Lisez notre article sur les règles du libertinage. Tout est codé.

On devrait même prendre exemple sur le libertinage dans la vie de tous les jours.

Préjugé #5 : Pour les couples libertins, on est obligé d’échanger

 

Encore une fois, vous l’aurez compris, rien n’est obligatoire.

Si certains couples sont à l’aise dans l’échangisme, c’est à dire dans le fait d’échanger les partenaires, ce n’est pas le cas de tout le monde. C’est un milieu qu’on peut découvrir à sa guise, au gré de ses envies. Si certains pratiquent l’échangisme, d’autres sont uniquement mélangistes et recherchent l’excitation d’être en présence d’autres couples sans pour autant échanger.

Mais on peut se limiter à échanger un baiser ou des préliminaires. Le plus important c’est de savoir quelles sont vos limites et quelles sont les limites de votre partenaire. Je vous propose de de lire notre article sur les différents type de libertinage. 

Tordez le cou aux préjugés sur le libertinage

 

Enfin, la liste des préjugés sur le libertinage est bien plus longue, mais le meilleur moyen de tordre le cou aux idées reçues est bien d’être curieux (si vous lisez cet article, c’est que c’est déjà le cas ! ) et d’essayer doucement.

Donc inscrivez-vous sur Exilib pour rencontrer des couples libertins près de chez vous ! Maintenant, l’inscription prend 30 secondes et vous ferez partie de la communauté : Rejoindre le réseau de rencontres libertines Exilib

 

Articles Coquins Intéressants :

[Total : 7    Moyenne : 4.6/5]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrez votre nom